binary options
promotions

Share
Go down
bossehunt
bossehunt
Number of messages : 24
Points : 1680
Date of Entry : 2015-07-17
Year : 41

ma1 Analyse Technique

on Tue Nov 24, 2015 1:36 pm
Nous avons évoqué dans la partie précédente les forces intervenant dans la variation des taux de change. Cependant les variations concernant la parité du pouvoir d’achat ou les cycles économiques ne sauraient expliquer les variations que nous vivons tous les jours et ceci 24h/24 sur le marché des devises.

En effet, la volatilité du taux de change est bien plus forte que celle des forces économiques servant comme base de variation à long terme des taux. Ces nouvelles macro-économiques n’interviennent que quelques fois par jours, je vous invite à consulter le calendrier économique  pour avoir une vue détaillée des événements importants sur les marchés.

Cependant, le marché des changes fluctue à chaque secondes, d’autres facteurs interviennent donc pour déterminer les variations à court terme du marché des changes.En tant que trader sur les devises avec un objectif de placement à court ou moyen terme (de quelques minutes à quelques semaines) l’analyse technique prendra une part importante de votre base de négociation sur les devises.

L’analyse technique est une forme d’étude d’actifs qui utilise à la fois les données sur les prix et les volumes. Un des avantages de l’analyse technique pour les investisseurs est qu’elle ne nécessite pas une connaissance détaillée du sous-jacent investi.

Ainsi en plus de pouvoir être mise en place rapidement, l’analyse technique est utilisable pour tous les instruments financiers  est particulièrement performante sur le FOREX, du principalement au fait que c’est un marché très liquide.

Les graphiques boursiers :
Devant son apparente simplicité, un graphique boursier représentant le prix d’un actif peut refléter des informations très précieuses et seront la base de départ pour comprendre l’analyse technique. Apprendre à les lire et déchiffrer les informations est donc une étape primordiale.

Un graphique peut être présenté sous forme de ligne continue (les prix de clôture sont reliés entre eux), en barres ou en chandeliers. Ces deux derniers types d’illustration des prix sont très utiles et pratiques car ils permettent d’accéder à l’information sur le prix d’ouverture, de clôture ainsi que le prix minimum et maximum sur la période.
[You must be registered and logged in to see this image.]

Supports, résistances et droites de tendance

Ce sont obliques ont défini alors une droite de tendance (haussière ou baissière). Rappelez-vous que la tendance est votre amie, l’investissement contre la tendance est rarement profitable.
[You must be registered and logged in to see this image.]

Les figures graphiques 

Il existe des dizaines de figures graphiques différentes qui peuvent être des figures de continuation d’une tendance ou des figures de retournement de tendance. Les figures principales de continuation sont les drapeaux et les triangles qui représentent une pause dans le marché.

La figure de retournement la plus connue et la plus fiable est la « tête-Ce sont les points fondamentaux de l’analyse technique qu’aucun trader ne peut ignorer. Un support est un niveau ou le marché est amené à rebondir à partir d’un plus bas sans le casser.

A l’inverse, une résistance est un niveau ou le marché est amené à buter pour revenir à la baisse à partir d’un plus haut. Ces supports et résistances sont souvent des lignes horizontales, cependant lorsqu’elles sont obliques ont définis alors une droite épaule », elle est constituée de deux sommets sensiblement égaux (les épaules) qui encadrent un sommet plus élevée (la tête).

La droite qui relie les deux creux entre les épaules et la tête est appelée la « neckline », ou ligne de cou. Lorsque le cours vient casser cette ligne de cou, le signal de retournement est alors amorcé et donc validé.

Indicateurs et oscillateurs

Les indicateurs et oscillateurs techniques sont une série d’outils mathématique permettant d’anticiper le futur mouvement du cours d’une paire de devises. L’utilisation des moyennes mobiles, de la Convergence et Divergence de Moyennes Mobiles (MACD), de l’Indice de Force Relative (RSI), des ratios de Fibonacci,… fournit une information importante pour les investisseurs concernant les signaux d’achats et de ventes.

Relations intermarchés

Les taux de change étant d’une certaine manière le reflet de l’économie d’un pays ou d’une zone monétaire, les variations des taux de change présentent une forte relation avec d’autres variables économiques ou marchés. Ainsi on peut trouver une relation entre le cours de devises et celui d’autres classes d’actifs, cependant la plus forte relation est celle existant entre le marché des changes et les matières premières.

Nous avons vu qu’une partie du taux de change entre deux devises est expliqué par la différence entre les balances commerciales des deux pays. Etant donné que le commerce des matières premières fait partie des échanges commerciaux affectant la balance commerciale il est donc possible qu’il y ait une corrélation entre prix des matières premières et de la devise d’un pays.

En effet si le pays est exportateur d’une matière première, alors une appréciation du prix de cet actif produira une augmentation de la balance commerciale du pays et donc une appréciation de la devise.A l’inverse un pays importateur sera négativement impacté par une hausse des produits qu’il importe et donc sa devise se dépréciera. Ainsi la corrélation dépend fortement de la place de la matière première dans l’économie du pays.

Prenons l’exemple de l’Australie et des Etats-Unis concernant le commerce de l’or. L’Australie est l’un des plus gros producteur et exportateur d’or au monde, à l’inverse les Etats-Unis sont un importateur net de cette matière première. En conséquence, une hausse du prix de l’or aura un impact positif sur la devise australienne.

Il existe donc une forte corrélation entre le cours du Dollar Australien et le prix de l’Or comme nous le montre le graphique ci-dessous (AUD/USD en noir, OR en bleu) les prix évoluent dans le même sens.
[You must be registered and logged in to see this image.]
Cette relation se confirme avec toutes les devises dont les pays sont importateurs ou exportateur de matière première. Par exemple, il existe également une forte corrélation entre le prix de l’or et le Dollar de Nouvelle-Zélande car comme l’Australie, la Nouvelle Zélande est un exportateur d’or.

En conséquence il existe également une très forte relation entre ses deux devises puisqu’elles exportent les mêmes matières premières.

Concernant le pétrole, c’est la devise canadienne qui présente une forte corrélation avec l’or noir et ceci pour les mêmes raisons que l’Australie avec l’or. En effet, le Canada est l’un des principaux fournisseurs de pétrole des Etats-Unis. Ainsi une hausse du cours du brut favorise l’économie et la devise canadienne au détriment du Dollar Américain.

D’une manière générale il existe une corrélation négative entre le cours du billet vert et le prix des principales matières premières. Une des raisons est due au fait que les Etats-Unis sont importateur pour la grande majorité des matières premières mais une deuxième raison qui explique cette corrélation est que les matières premières sont cotées en Dollar quelque soit le pays producteur.

Ainsi en cas de dépréciation du Dollar Américain les pays exportateurs cherchent à maintenir leurs revenus par une hausse du prix des matières premières. Le graphique ci-dessus montre bien cette corrélation négative entre le Dollar Américain (en vert) et le cours du pétrole (en bleu).

[You must be registered and logged in to see this image.]

En tout état de cause, notez que de nombreuses corrélations inter-marchées sont présentes et viendrait justifier les mouvements sur les marchés.
Back to top
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum