bonus
media partner

Share
Go down
smroly
Number of messages : 72
Points : 1717
Date of Entry : 2015-07-10
Year : 49
View user profile

ma1 Stratégies de trading,Carry & Trade

on Wed Nov 25, 2015 8:00 pm
Une des stratégies les plus connues avec les taux de change est celle du « carry & trade » qui permet de profiter des différences des taux d’intérêts entre deux devises.Cette technique consiste à emprunter la devise qui présente un taux d’intérêt faible puis de convertir la somme empruntée dans une devise avec un taux d’intérêt fort afin de placer cet argent avec un taux d’intérêt rémunérateur supérieur à celui d’emprunt. Les investisseurs bénéficient donc du différentiel entre les taux d’intérêts.

Il faut donc faire la distinction entre deux catégories de devises, les devises de « funding » qui présentent un faible taux d’intérêt que l’on va donc emprunter et les devises de « carry » dans laquelle on convertit la devise empruntée pour profiter d’un taux d’intérêt rémunérateur plus élevé.

Historiquement, la devise d’emprunt la plus souvent utilisée est le Yen Japonais. En effet la Banque du Japon a fortement diminué son taux de base suite à la crise des années 1990 pour le laisser proche de 0% depuis de nombreuses années. Le Dollar de Nouvelle-Zélande à quant à lui longtemps fait office de devise de «Carry » ou les investisseurs décidaient de placer les Yens empruntés.

Le graphique ci-dessus montre clairement la différence de taux entre ces deux devises, le Dollar de Nouvelle Zélande atteignant un taux rémunérateur de plus de 8% en 2008 alors que les taux d’intérêts Japonais étaient en dessous des 1%.

Taux d’intérêts Japon
[You must be registered and logged in to see this image.]
Taux d’intérêts Nouvelle-Zélande
[You must be registered and logged in to see this image.]
On constate cependant une baisse de ce différentiel entre les taux des deux devises depuis la fin 2008 et l’abaissement des taux d’intérêts de la part de la banque de Nouvelle Zélande. La crise de 2008 a amené les banques centrales à prendre des mesures concernant les taux d’intérêts et principalement des fortes baisses afin de stimuler l’économie.

Ainsi de nombreuses devises qui étaient auparavant des devises de « carry » comme de Dollar Américain et la Livre Sterling sont de plus en plus considérées comme des devises de « funding » avec des taux proches de 0%. Egalement de nouvelles devises de « carry » sont apparues avec l’augmentation des taux directeurs de certaines banques centrales principalement dans les pays émergents comme par exemple le Brésil (10.50%) et l’Inde (8.50%).

Exemple de Carry-Trade :
Début 2012, les taux d’intérêts de référence de la banque du Brésil et de la banque du Japon sont respectivement de 10,50% et 0,10%. Il existe donc un différentiel de taux d’intérêt que l’on souhaite exploiter.

Dans un premier temps (T=0) on emprunte donc un montant de 1 000 000 ¥ à un taux de 0,10%. On utilise ensuite ce montant emprunté pour le convertir en Réal Brésilien à un taux de change JPY/BRL = 0.022, on obtient donc 22 000 R$. Ce montant est ensuite déposé et rémunéré à un taux de 10,50% pendant une année.

A la fin de la première année (T=1), nous recevons les intérêts sur les Réal Brésiliens déposés qui correspondent à 10,50% sur 22 000 R$ soit 2 310R$. Ce montant est converti en Yen pour pouvoir rembourser l’emprunt effectué à T=0, on obtient donc 1 105 000¥ (24310/0.022). Une fois le montant initial du prêt plus les intérêts remboursé (1 001 000¥) le bénéfice de la stratégie s’élève à 104 000¥, soit environ 981€.
[You must be registered and logged in to see this image.]
Ce profit est une hypothèse puisque dans notre exemple nous avons pris un taux de change Yen/Real Brésilien identique au début et à la fin de la stratégie.Cependant la théorie nous apprend qu’un taux d’intérêt élevé est souvent du à fort taux d’inflation et donc à une dépréciation à venir de la devise.

Cette dépréciation devrait donc annuler les gains provoqués par la différence des taux d’intérêt. Pour éviter ce risque sur la dévaluation future de la devise empruntée il est possible de se couvrir en achetant un contrat à terme portant sur l’échange des 24 310R$ à un taux déterminé. Cependant il est fort probable que le taux de ce contrat à terme intègre une dévaluation future du Yen et donc annule les gains de la stratégie.
Back to top
Permissions in this forum:
You cannot reply to topics in this forum